Art Moves Africa : le Fonds de Mobilité des Artistes et des Opérateurs Culturels à l’intérieur de l’Afrique

Message d'avertissement

The service having id "digg_smart_button" is missing, reactivate its module or save again the list of services.

Happiness Peter Majige (Danseuse, Tanzanie)

Extrait du rapport: 

"J'ai pu acquérir beaucoup d'expérience grâce aux différents chorégraphes qui étaient à l'École, ce qui m'a permis d'évoluer dans mes compétences et mon travail artistique. J'ai suivi des cours dans plusieurs styles, dont: la danse africaine moderne et la technique Germaine Acogny avec Alesandra Seutin et Raouf Tchakondo; la danse contemporaine avec Karin Vyncke et Sophiatou Kossoko; la danse africaine contemporaine avec Nora Chipaumire; et enfin, la danse africaine contemporaine et la déconstruction des danses patrimoniales avec Patrick Acogny.

[...]

"Les prochaines étapes pour moi seront de continuer à travailler fort pour développer ma pratique de danseuse et de créer autant de projets que possible afin d'étendre mon réseau à d'autres artistes. De plus, je souhaite partager mes compétences avec d'autres danseurs qui n'ont pas eu l'opportunité d'aller à l'École des sables ni de participer à beaucoup d'ateliers. [...] J'ai l'intention d'organiser des colloques et des compétitions de danse afin d'encourager les danseurs, d'abord en Tanzanie puis ensuite dans d'autres pays."

Traduction libre

Départ: 
Mwanza, Tanzania
Destination: 
Toubab Dialaw, Senegal
Projet de mobilité: 
Happiness Peter Kulwa Majige, boursière AMA, s'est rendue aujourd’hui de Mwanza (Tanzanie) à Toubab Dialaw (Sénégal) afin de participer à une formation de deux semaines sur la technique de danses africaines Germaine Acogny à l’École des Sables. Happiness Majige œuvre à titre de danseuse professionnelle depuis 2008. Elle compte parmi ses expériences professionnelles des collaborations avec des chorégraphes locaux ainsi qu’internationaux, dont Aida Colmenero Diaz et Nora Chipaumere. Par son travail, elle cherche à inspirer les gens – surtout les Africains – à prendre la danse au sérieux et à l’intégrer à leurs vies quotidiennes. La formation qu'a suivie Happiness Magije portait sur la technique de danse Germaine Acogny, la seule technique de danse issue de l’Afrique de l’Ouest à avoir été codifiée et à connaître une renommée panafricaine et mondiale. Prenant comme fondement le concept de l’unité, la technique se distingue par l’attention particulière accordée à la colonne vertébrale, considérée le vecteur unissant l’humanité et la nature. Les participants à la formation ont également suivi des cours de danse traditionnelle africaine (Sabar), de danse contemporaine et d’improvisation, toujours dans la visée d’approfondir leur connaissance de la technique Germaine Acogny. Outre les séances en classe, les participants ont été amenés à conduire des recherches et à expérimenter avec divers types de mouvement dans la forêt et sur la plage.
Email de contact: 
Année de la bourse: 
Field: 
Gender: 
F
Profile: 
Session: 
May

TwitterFacebook